Libertalia

Libertalia

Pour l’occasion de Anarchisation, «+ si affinités» 2011, exposition chez l’habitant à Fiac (81), je me suis fixé sur le grenier de mes hôtes.

Libertalia Libertalia Libertalia Libertalia

Cette architecture de cale inverser m’a attiré sur une réflexion sur l’âge d’or de la piraterie (XVIIIè s.). L’installation est constituée de trois parties : des affiches disponibles à être prise par les visiteur, des textes au sol issues «Histoires des plus fameux pyrates» de Daniel Defoe, et plus particulièrement du chapitre sur Libertalia et enfin un environnement sonore, «La Danse Macabre» de Camille Saint Saens.

Libertalia Libertalia

Ici il est proposé au spectateur de lire notre époque actuelle au regard de certains événements de la piraterie.

Libertalia