Doom-like

Doom-like

L’idée de cette installation vient des jeux vidéos de guerre qui reproduisent la nature par des gammes de textures.

A partir du motif d’une pierre photographiée en Ardèche, j’ai fabriqué une série de sérigraphies et tapissé l’espace avec. Le tout invente un simulacre de nature, une perception de l’espace comme un confinement grotesque.

Nous nous situons dans l’interstice entre bunker sécurisant et abri oppressant. Ce mobilier recouvert lui aussi de cette texture nous amène à une interrogation d’habitat de survie en statu quo.

affiches sérigraphiées, mobilier Ikea, lampe, dimensions variables, 2014-2015

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la résidence Mémoire de Clandestinités aux Rias, à Saint-Apollinaire-de-Rias, de mai à décembre 2014. 

Doom-like

Doom-like